🔥PROFITEZ MIAOU-TENANT DES LIVRAISONS GRATUITES ET DES RETOURS FACILES 🔥

0

Votre panier est vide

Tout savoir sur la Vaccination du chat

novembre 10, 2019

tout savoir sur la vaccination du chat: quoi, quand, comment, pourquoi, combien

Aujourd'hui nous allons revenir sur un élément de la prise en charge de votre chat ou chaton: la vaccination. Pourquoi, comment, où, à quel prix? Nous allons y répondre plus précisément

Pourquoi vacciner son chat ?
Quel vaccin pour chat ?
Comment vacciner son chat ?
Quand vacciner son chat ?
Les contres-indications à faire vacciner votre chat ?

Combien coûte la vaccination du chat?

 

Pourquoi vacciner son chat ?

pourquoi vacciner son chat ?

Tout comme chez l'homme, la vaccination de votre chat aide à le protéger contre plusieurs maladies graves et/ou potentiellement mortelles. Toute personne qui prend soin de son chat voudra le protéger et la vaccination est un élément essentiel d'un bon programme de soins de santé préventifs.

Par ailleurs, les programmes de vaccination peuvent même aboutir à l’éradication de certaines maladies comme le cas de la maladie de la variole chez l’Homme en 1981.

Après la vaccination, le système immunitaire est " entraîné " à reconnaître les agents infectieux en produisant des protéines appelées anticorps ou en activant des cellules spécifiques pour tuer ces agents. Lorsqu'un chat vacciné rencontre ces mêmes agents dans le futur, il génère rapidement des anticorps et active les cellules qui reconnaissent les agents, ce qui produit une "réponse immunitaire" qui entraîne l'élimination de l'agent envahissant.

Cependant, les vaccins ne fonctionnent pas toujours. Certains animaux peuvent contracter un virus même en étant vacciné contre, car certains animaux développent une résistance.

Néanmoins, la science évolue et apporte de nouvelles hypothèses sur la vaccination des chats. L’injection sous cutanée (sous la peau) provoquerait un traumatisme et donc des tumeurs sous-cutanées graves et récidivantes même après extraction chirurgicale. La tumeur se développerait au niveau du traumatisme, c’est-à-dire entre les omoplates, appelé également au niveau inter scapulaire, lieu de la réalisation du vaccin.

Mais pas d’inquiétude, selon les recherches, le responsable de la formation de tumeurs est le traumatisme de l’injection et non le produit délivré. De nos jours, la méthode de vaccination a changé et se fait en une injection intra-musculaire.

Voici quelques points pour vous aider à prendre une décision:

Pour la vaccination du chat:

-Sans vaccination, votre chat peut tomber gravement malade ou bien mourir de maladies que son système immunitaire est incapable de combattre efficacement par lui-même.

-Les vaccins vous protègent contre les maladies, comme la rage, qui peut être transmise par votre chat.

-Vous ne le remarquerez pas immédiatement, mais votre chat peut passer des heures à l'extérieur et c'est assez de temps pour entrer en contact avec un animal à l’extérieur qui porte une maladie ou étant enragé.

-Si vous décidez d’acheter un nouvel animal de compagnie : l'introduction d'un autre animal dans la maison peut représenter un danger et la seule façon d'assurer la sécurité de votre chat est de le faire vacciner

-Pour pouvoir laisser votre chat dans une pension ou une garderie. Certaines structures se réservent le droit de garder votre chat sous condition qu’il soit vacciné.

-Tous les chats sont exposés aux parasites du fait de leur mode de vie. Lorsque les chats, les chiens et les autres animaux défèquent, ils peuvent laisser derrière eux des oeufs microscopiques de vers. Ces oeufs sont minuscules et peuvent rester dormants pendant de longues périodes, ce qui permet de les ramasser sur la fourrure d'un autre animal, de sorte que même un chat d'intérieur pourrait avoir des oeufs microscopiques dans sa fourrure en marchant dans la cour ou en touchant le sol avec une plante. Lorsque les chats se toilettent eux-mêmes, ils avalent ces minuscules oeufs et les vers se développent dans le système digestif. Parfois, ces vers peuvent même infecter les gens !

Contre la vaccination du chat:

-Bien que les vaccins représentent l'une des plus grandes réalisations de la médecine préventive, aucun vaccin n'est efficace à 100 % et ils n'offrent pas le même degré de protection à tous les chats.

-Comme pour toute intervention médicale, il y a toujours des risques inhérents à la vaccination des chats. De légères réactions : légère fièvre, de la léthargie (forme de vie ralentit), une diminution de l’appétit et un gonflement localisé au point de la vaccination peuvent survenir dans les heures qui suivent la vaccination et s'estompent habituellement en quelques jours. S'ils ne disparaissent pas dans ce délai, appelez votre vétérinaire.

-Dans de très rares cas (1-10 sur 10 000 vaccins administrés), les chats peuvent avoir des réactions allergiques aux vaccins. Dans les cas bénins, qui constituent la majorité des réactions allergiques aux vaccins, les chats peuvent développer de l'urticaire, des démangeaisons, des rougeurs et de l'enflure aux yeux, aux lèvres et au cou, et une légère fièvre. Les réactions allergiques graves peuvent provoquer des difficultés respiratoires, de la faiblesse, des vomissements, de la diarrhée, des gencives pâles et un collapsus. Si un chat montre des signes de réaction allergique après la vaccination, contactez immédiatement un vétérinaire.

-Comme expliqué précédemment, la vaccination peut induire le développement de tumeurs sous cutanées

 

Cette liste ne devrait pas vous faire fuir les vaccins, mais pensez à discuter de ces risques avec votre vétérinaire. Bien que votre chat ait besoin d'un rendez-vous de vaccination chaque année, tous les vaccins ne sont pas administrés à chaque rendez-vous.

Cela s'explique par le fait que les différents vaccins durent plus ou moins longtemps et que le besoin de certains vaccins peut dépendre du mode de vie de votre chat. Votre vétérinaire saura vous conseiller sur les meilleurs moments pour vacciner votre chat.

Quel vaccin pour chat ?

Quel vaccin pour chat ?

Les vaccins dont votre chat a besoin dépendent de son état de santé, de son âge, de son mode de vie et des maladies courantes dans votre région géographique. En France, seulement la vaccination antirabique est exigée par la loi pour protéger les animaux et les personnes si vous êtes amenés à voyager à l’étranger.

Donc, si vous voyagez donc avec votre chat, votre vétérinaire peut vous conseiller de le vacciner contre les maladies dans les régions que vous visitez. De plus, certaines pensions et garderies se réservent également le droit de refuser votre animal s’il n’est pas vacciné.

N’oubliez pas que votre vétérinaire est la personne la mieux placée pour évaluer les besoins individuels de votre chat et déterminer quels vaccins sont nécessaires et à quelle fréquence ils doivent être administrés.

Tout de même, il existe une liste de cinq vaccins couramment injectés, mais non obligatoires légalement en France. Ces vaccins fortement recommandés sont les vaccins contre :

La rage (obligatoire si vous voyagez à l’étranger, Europe inclue, ou dans les territoires d’outre-mer avec votre chat) :

Cette maladie est due à un virus neurotrope qui affecte le système nerveux de votre félin, il n’existe pas de traitement contre cette maladie mortelle. La seule solution est le vaccin antirabique. Cela permettra aussi de vous protéger, en effet cette maladie peut être transmise à l’homme.

La chlamydiose féline :

c’est une maladie infectieuse, elle est due au Chlamydophila felis, une bactérie qui peut entraîner des troubles oculaires et/ou des troubles respiratoires.

la coryza :

c’est une maladie respiratoire fréquente et extrêmement contagieuse. Elle peut parfois être mortelle et entraîne souvent des problèmes de santé permanents chez les chats affectés tel qu’une pneumonie ou encore la cécité.

Le typhus félin :

c’est une maladie virale transmise par un agent infectieux. Il entraîne notamment une destruction de la muqueuse intestinale et revêt un caractère grave voir mortel s’il n’est pas traité dans les meilleurs délais.

La leucose féline :

cette maladie est provoquée par un virus appelé « virus leucémogène félin ». La contamination s'opère par contact direct entre chats, par l'intermédiaire de la salive, du sang ou lors de rapports sexuels.

 

Il est important de se rappeler que même les chats qui vivent à l'intérieur doivent être vaccinés régulièrement, car ils peuvent être exposés à des maladies (la chlamydiae féline, la coryza, le typhus et la leucose sont toujours présentes en France) dans de nombreuses circonstances (comme la pension, l'interaction avec d'autres chats et leurs griffes, l'ajout d'un nouveau chat ou d’un autre animal de compagnie à la maison et même des virus présents sur vos vêtements).

Si votre chat reste à l'intérieur la plupart du temps, mais qu'on lui permet de sortir de temps en temps, il n'est pas considéré comme un chat d'intérieur seulement.

Dans les foyers à chats multiples où certains chats sont autorisés à sortir à l'extérieur ou même si des "invités" félins sont admis dans la maison, le risque est accru. Les chats d'intérieur ont une exposition limitée avec d'autres personnes ou animaux, de sorte que leur système immunitaire ne reçoit pas un "boosting"régulier en voyant d'autres chats.

Cela peut les exposer à un plus grand risque lorsqu'ils sont exposés à des virus de chat que nous ramenons à la maison sur nos mains, vêtements ou même chaussures.

Pour les chats vivants totalement ou partiellement à l’extérieur du foyer vous devez prendre des précautions supplémentaires comparé à un chat exclusivement d’intérieur.

En effet en s’aventurant à l’extérieur nos félins sont exposés à plus de maladies et de parasites (puces, tiques, vers solitaires), et il est donc encore plus important qu'ils restent bien protégés. Pour ce faire veillez à faire les vaccins prescrit par votre vétérinaire et pensez à vérifier régulièrement la santé de votre chat. Et discutez des particularités de votre foyer et de vos animaux avec votre vétérinaire afin d'élaborer un plan de soins individualisé.

Comment vacciner son chat ?

Comment vacciner son chat?

En France, seuls les vétérinaires sont habilités à vacciner les chats ainsi que de prendre des notes d’informations relatives à la santé de votre animal dans son carnet de santé. Il vous faudra donc prendre un rendez-vous avec votre vétérinaire afin de vérifier la santé de votre chat et le vacciner.

Un vaccin pour chat est habituellement administré par injection sous la peau au niveau inter scapulaire, c’est-à-dire entre les omoplates. Il s'agit d'une préparation conçue pour offrir une protection contre une maladie infectieuse spécifique en stimulant une réponse immunitaire qui protège le chat s'il est exposé ultérieurement à l’infection.

Cependant, de nos jours, cette pratique est remplacée par une vaccination par injection intra-musculaire. De plus, une vaccination se réalise après plusieurs injections : la première (l’immunisation de base) puis des vaccins de rappel.

La liste ci-dessous vise à vous informer sur le moment et la fréquence de vaccination pour votre chat, n’oubliez pas d’en parler avec votre vétérinaire pour obtenir de plus amples informations.

La rage :

la vaccination de base peut être réalisée dès que votre chat atteint douze semaines, une piqûre de rappel doit être injectée tous les deux à trois ans indépendamment du style de vie de votre animal.

La chlamydiose féline :

la première vaccination peut être réalisée dès que votre chat atteint l’âge de huit semaines, en règle générale la piqûre de rappel est à injectée tous les ans.

La coryza :

la première vaccination peut être réalisée dès que votre chat atteint huit semaines, si vous possédez un chat d’extérieur une piqûre de rappel sera nécessaire tous les ans, à l’inverse prévoyez une injection tous les deux à trois ans pour un chat d’intérieur.

Le typhus félin :

la vaccination de base peut être injectée dès que votre chat atteint huit semaines, la périodicité de la piqûre de rappel varie d’un à trois ans en fonction du type de vaccin utilisé.

La leucose féline :

l’immunisation de base peut être injectée dès que votre chat atteint neuf semaines, en fonction du mode de vie et du type de vaccin utilisé la piqûre de rappel nécessaire doit être administrée tous les ans ou tous les trois ans.

 

Quand vacciner son chat ?

Quand vacciner son chat ?

Vacciner les chatons :

Lorsque les chatons naissent, leur système immunitaire n'est pas complètement développé et ils sont incapables de combattre des maladies par eux-mêmes. Heureusement, ils peuvent obtenir une certaine protection de leur mère. Les mères qui allaitent fournissent un lait riche en anticorps appelé Colostrum. Ces anticorps maternels confèrent aux chatons une immunité temporaire contre les maladies.

La durée de cette immunité varie d'un chaton à l'autre. La protection contre les anticorps maternels s'estompe généralement entre l'âge de 8 et 18 semaines. Il n'y a pas de moyen facile de savoir exactement quand un chaton est vulnérable à une maladie spécifique.

Afin de protéger stratégiquement les chatons contre les maladies, les vétérinaires administrent des vaccins à des intervalles stratégiques. Un vaccin est conçu pour déclencher une réponse immunitaire et prévenir une infection future contre une maladie précise.

Tous les chatons ont besoin de certains vaccins de base, qui les immunisent contre les maladies les plus dangereuses et les plus répandues. Selon votre emplacement et l'environnement de votre chaton, certains vaccins non essentiels peuvent également être recommandés.

Parlez à votre vétérinaire du risque d'exposition de votre chaton à ces maladies. Les vaccins pour chatons sont habituellement administrés pour la première fois vers l'âge de six à huit semaines et sont répétés environ toutes les trois semaines jusqu'à l'âge de 16 à 18 semaines environ.

Certains vaccins peuvent être administrés en une seule injection, appelée vaccin combiné. Lors du premier examen vétérinaire de votre chaton, votre vétérinaire discutera d'un calendrier de vaccination ainsi que d'autres traitements, comme le vermifuge, la prévention des parasites ou encore la stérilisation.

L'injection de vaccin elle-même n'est généralement pas douloureuse. Votre chaton peut ressentir un petit pincement ou une piqûre, mais la plupart ne réagissent pas du tout.

Lors de la première visite de vaccination, votre vétérinaire fera un examen avant de vacciner votre chaton. Les vaccins ne devraient jamais être administrés à un chaton qui a de la fièvre ou une maladie, car le vaccin ne sera pas efficace.

Donner un vaccin à un chaton malade peut aggraver son état. Après l'administration d'un vaccin, l'immunité n'est pas immédiate. Il faut compter de cinq à dix jours pour qu'elle soit active.

Cependant, les chatons avec des anticorps maternels toujours présent dans leur organisme ne seront pas affectés par le vaccin. Il n'y a aucun moyen de savoir si un chaton a encore des anticorps maternels, alors des rappels sont nécessaires. La véritable immunité est incertaine jusqu'à l'âge de 16 à 18 semaines environ, ou jusqu'à ce que tous les rappels pour chatons soient terminés. Évitez d'exposer votre chaton à des animaux inconnus jusqu'à ce que tous les vaccins aient été administrés.

Vacciner les chats adultes :

Les décisions concernant les vaccins à administrer aux chats adultes et leur fréquence d'administration sont fondées sur de multiples facteurs, notamment le risque d'exposition d'un chat à divers agents infectieux, la durée de protection d'un vaccin donné, le risque que les chats transmettent des maladies aux humains et les risques plutôt minimes inhérents à la vaccination.

Les chats adultes dont le statut vaccinal est inconnu (par exemple abandonnés et recueillis) doivent être traités comme des chats non vaccinés et doivent recevoir la série complète des vaccins décrits pour les chatons. 

Les chats adultes qui n'ont pas été vaccinés depuis longtemps doivent recevoir des vaccins de rappel, quel que soit l'intervalle qui s'est écoulé depuis la vaccination précédente.

En résumé, beaucoup de choses doivent être prises en considération au moment de décider à quelle fréquence votre chat doit être vacciné. Il s'agit notamment de :

  • son état de santé
  • l’âge et le mode de vie du chat
  • la durée de protection d'un vaccin spécifique (" durée de l'immunité ")
  • la probabilité que le chat soit exposé à l'agent infectieux
  • à quel point cet agent pourrait être dangereux
  • la réglementation en matière d'octroi de licences dans chaque pays

C’est pourquoi les intervalles de revaccination peuvent varier, d'un chat à l'autre, d'un foyer à l'autre et selon les maladies. Votre vétérinaire pourra personnaliser le calendrier de vaccination de votre chat.

Aussi, saviez-vous qu’il existe des contres-indications à faire vacciner votre chat ?

contre-indications à faire vacciner son chat

S’il est déjà porteur de la maladie contre laquelle il va être vacciné, ou s’il a déjà rencontré une hypersensibilité au produit qui va lui être injecté ou encore s’il a une intolérance à un vaccin.

C’est pour quoi votre vétérinaire réalise des tests avant de vacciner votre chat.

Enfin, n’oubliez pas que si vous avez des questions ou des préoccupations, vous devez toujours consulter ou appeler votre vétérinaire, qui est votre meilleure ressource pour assurer la santé et le bien-être de vos animaux de compagnie.

Combien coûte la vaccination du chat?

Combien coûte la vaccination du chat?

En France, les vaccins pour chat varie entre 50 et 80 euros.

Voici à titre indicatif le coût par vaccin

  • Clamydiose:                   60 €
  • Rage:                             50 €
  • Leucose féline :              65 €
  • Coryza :                          53 €
  • Typhus :                         58 €

Lors d'une consultation, il peut arriver que votre vétérinaire puisse administrer en une dose plusieurs vaccins. Ceci a donc une influence et diminuera le prix.

Cependant pour les personnes à faibles revenus, il est possible de vous rendre dans un dispensaire de la spa et de témoigner de votre salaire (justifcatifs..) , afin d'avoir un coût de soin plus bas.

Les dispensaires peuvent vous fournir les soins de vaccination, de castration, et d'identification de votre chat.

 

 

Merci d'avoir lu notre article sur la vaccination de votre chat. Si l'article vous a plu, n'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter et vous recevrez la notification d'autres articles à lire. Pour toute question, vous pouvez nous contacter directement par mail ou via notre page Instagram.



Continuez votre lecture

Recette de langue de Chat

février 19, 2020

recette de langue de chat facile à faire

C'est un super goûter succulent et qui plaît aux petits comme aux grands. En tant que Maître-Chat, vous n'avez pas d'excuses! Vous vous devez de connaître cette recette et pouvoir la transmettre les yeux fermés !

Voir l'article entier
Retour sur les races de chats noirs

février 12, 2020

Retour sur les races de chat noir

Pour qu’il y ait naissance d’un « vrai » petit chat noir, il faut que ses parents portent tous les deux le gène, appelé « allèle » de couleur noir. Il est généralement connu sous le nom d’allèle B. 

Voir l'article entier
Pourquoi mon chat miaule ?

février 02, 2020

pourquoi mon chat miaule ?

Les chats utilisent une combinaison de postures corporelles, de signaux olfactifs et de vocalisations pour se faire comprendre. Nous, humains, sommes aveugles aux odeurs par rapport aux chats, et nous négligeons souvent le langage corporel..

Voir l'article entier